L’ambition des abysses

L’ambition des abysses

Introduction :

Ce scénario est conçu pour 4 investigateurs. L’action se déroule à bord d’une plateforme maritime en mer de Chine à 300 km des côtes chinoises aux abords de la fosse de Manille.

Information pour le gardien : 

Il y a plusieurs milliers d’années, une petite colonie de profonds bâtirent une cité sous-marine dans les profondeurs de la fosse de Manille. Un haut prêtre de Dagon dirige les siens avec la volonté de rester invisible aux yeux des insignifiants humains et de vivre en totale autarcie. Ayant du mal à faire respecter ses ordres, il fut dans l’obligation de lancer un puissant sortilège qui plongea la colonie dans un long sommeil, comptant sur un gardien (une larve de Cthulhu) pour veiller sur l’antique cité.

Jason Marsh est un lointain descendant du capitaine Obed Marsh, initiateur du culte de Dagon dans les années 1800 dans la ville d’Innsmouth (voir la nouvelle “Le cauchemar d’Innsmouth”). Après avoir reçu un héritage de quelques caisses de lingots d’or, d’une statuette faite d’or représentant Cthulhu et de plusieurs millions de dollars de la part d’un mystérieux oncle, il se lance et réussit dans les affaires. Il mène une vie de rêve et se crée un réseau qui lui permet d’accéder à la postérité en devenant une personne influente dans les médias américains. 

Lors de recherches généalogiques sur sa sombre famille, il acquiert des connaissances impies dans des documents venant d’un étrange culte religieux appelé l’ordre ésotérique de Dagon qui semblait avoir été fermé par les autorités à la fin des années 1920. C’est grâce à sa fortune que Jason entre dans une loge maçonnique et qu’il parvient à mettre la main sur la copie d’un livre du mythe intitulé “Cthaat Aquadingen”. La lecture de l’ouvrage aura raison de sa santé mentale mais il apprend l’art de la magie et se lance dans les objectifs de créer son propre culte et de réveiller le grand Cthulhu. 

Quelques années plus tard, après s’être entouré de fidèles, il parvient à localiser une possible ancienne cité sous-marine où le Grand Ancien est censé dormir dans les profondeurs des abysses. La construction d’une plateforme maritime et d’un centre de recherche océanographique est alors décidée et quelques années plus tard, une équipe de scientifiques dont fait partie les investigateurs sont recrutés à pont d’or et formés aux procédures d’exploration des fonds marins. Jason Marsh espère ainsi pouvoir trouver les traces de l’antique lieu cité dans “Cthaat Aquadingen” et par la suite réveiller le grand Cthulhu.

Implication des investigateurs :

Les investigateurs ont été engagés par Marsh Industry, la compagnie de Jason Marsh à prix d’or pour remplir des tâches bien précises lors des procédures d’exploration sous-marine. Cela fait maintenant plus de 10 mois qu’ils sont présents au centre de recherche pour préparer les procédures pour certains et pour s’entraîner à manier les engins submersibles pour les autres. L’ambiance au sein du centre de recherche est bonne malgré l’isolation du personnel. 

PNJ :

Jason Marsh : Youtubeur multi-milliardaire et chef de culte.

Jason aborde un look très décontracté afin de tromper les personnes sur son image. Il est connu médiatiquement comme une personne agréable, charitable et fervent amoureux de la nature. Ses recherches ont fait de lui une personne folle et dangereuse qui rêve d’un monde où l’homme serait en union avec les serviteurs des Grands Anciens. Il dirige le culte et il espère réveiller le Grand Cthulhu mais le sortilège qu’il a appris est incomplet et donc voué à l’échec.

Traits: Charismatique et manipulateur

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 60 INT 80

APP 80 POU 90 EDU 70 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Corps à corps : 50%

Esquive : 65%

Compétences : 

Anthropologie 30%, Archéologie 30%, Baratin 60%, Bibliothèque 40%, Charme 60%, Comptabilité 60%, Crédit 95%, Droit 40%, Ecouter 45%, Histoire 40%, Langue Anglais 80%, Langue Chinois 45%, Mythe de Cthulhu 23%, Naturalisme 40%, Occultisme 80%, Persuasion 45%, Psychologie 60%, TOC 60%

Sorts : Contacter un profond, Déflagration mentale, Domination, Fascination, Suggestion mentale, Trou de mémoire

Tahitoa : Tahitoa est un imposant Maori aux large cou tatoué et aux traits de batracien. Cette montagne de muscle est un descendant d’hybride polynésien. Les membres de sa tribu vénèrent Cthulhu et s’accouplent régulièrement avec des profonds lors de rites païens dans quelques petites îles désertes. Il a été engagé par Jason Marsh alors que celui-ci était en voyage dans le Pacifique afin d’en apprendre plus sur leur mystérieuse tribu soupçonnée d’enlever certains des enfants d’autres tribus.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

  • Xiang Lee Qweerang : D’origine chinoise, Xiang est né et a grandi dans le quartier new yorkais de Chinatown. Il est diplômé d’un master en océanographie et il a participé à de nombreuses expéditions dans différents endroits du monde où il a pu mettre en exerce son professionnalisme avant d’être approché par le culte de Jason Marsh qui l’a initié au mythe de Cthulhu. Xiang est un scientifique et un océanologue aguerri qui a tout du parfait chef des opérations. Il sait se montrer à l’écoute des employés du centre de recherche pour mieux les manipuler pour le bien du culte.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

  • Carl Peabody : Ancien inspecteur de Police de Boston, il a été confronté au culte de Jason Marsh lors d’une enquête sur la disparition d’enfants il y a quelques années. Mais contrairement à toute attente, Carl s’est mis au service du culte après avoir reçu les révélations de Marsh sur Cthulhu et sur l’existence de la magie. C’est un homme grand, chauve et moustachu qui paraît pointilleux et ennuyant avec les autres personnels de la station. Il passe son temps à observer les caméras à l’intérieur du poste de sécurité afin de surveiller les personnels ne faisant pas partie du culte.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

  • John Crowley : John travaille dans le centre de recherche sous les ordres de Bradley Garnett. Ce jeune cadre scientifique à l’allure du gendre idéal d’à peine 30 ans est en fait un employé infiltré par le journal d’investigation Wikileaks. Tous les soirs il fait des heures supplémentaires à son poste informatique pour envoyer secrètement les informations cryptées à son véritable employeur.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

  • Max Bradford : Max est l’agent d’entretien du centre de recherche. Il travaille durement plus de 12 heures par jour et reste sympathique et amical malgré cela. Originaire du Bronx à New York, il a grandi dans une cité dortoir où sa jeunesse fut difficile ayant la malchance d’être arrêté à tort dans une banale histoire de vol dans un magasin et il purgea une peine de 2 ans d’emprisonnement à la prison de Rikers Island. C’est une personne altruiste de nature bienveillante et pacifique.de 2 ans d’emprisonnement à la prison de Rikers Island. C’est une personne altruiste de nature bienveillante et pacifique.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

  • Le docteur Jack Adams : Il a vécu à Boston dans le Massachusetts et a obtenu son diplôme à la prestigieuse université de Harvard. Après avoir travaillé pendant de nombreuses années à l’hôpital général du Massachusetts dans différents services, il est promu directeur. Il entre en contact avec Jason Walsh lors d’une soirée caritative pour l’hôpital. Celui-ci lui proposa de venir assister à un séminaire qu’il finançait ayant pour thème “le passé historique de la ville d’Innsmouth”, ville d’où était originaire la famille de Jack Adams. Ce qu’il y apprit grâce à Jason Walsh changea sa vie et il prit la décision de rejoindre le culte et de venir travailler au centre de recherche.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

  • Steve Coleman : Coleman est le chef des plongeurs et il prend son rôle très au sérieux. C’est lui qui gère le planning des plongées qu’il respecte à la lettre. Ancien formateur chez la Navy, il aime asservir ses hommes par de nombreux exercices physiques durant lesquels il n’hésite pas à les rabaisser par d’horribles phrases assassines. Son tempérament peut pousser ses hommes à bout et il respecte uniquement ceux qui lui tiennent tête un minimum. En cas de crise, il risque d’être débordé par une forte paranoïa.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

  • Liang Wu : Vieil ouvrier travaillant dans la logistique de la plateforme, il a un passé lié au mythe et commence à comprendre ce qu’il se passe au cours du scénario. Il n’a pas confiance aux investigateurs, révélera ses doutes uniquement aux autres ouvriers chinois pour leur conseiller de quitter les lieux avant qu’un grand malheur n’arrive. Il porte un médaillon en forme de signe des anciens qu’il a hérité de son grand père.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

  • Daniel White : Cuisinier du centre de recherche et cultiste entièrement dévoué à Jason Marsh, Daniel est un homme plutôt sympathique d’un premier abord. Il cache bien ses pensées haineuses et racistes envers les personnes de couleur. Il peut empoisonner des membres du personnel qui poseraient des problèmes s’ il en reçoit l’ordre. Daniel a un penchant pour l’alcool et il est souvent ivre à partir de 22 heures. Il a parfois des regrets sur ses années passées au service du culte mais il se gardera bien de le révéler aux investigateurs sauf sous la menace.

FOR 55 CON 65 TAI 50 DEX 50 INT 70

APP 80 POU 90 EDU 90 SAN 0 PV 11

Imp +0 Carrure 0 MVT 8 PM 18

Combat : 

Compétences :

Sorts :

Le Centre de recherche :

Laboratoire : Il dispose d’équipements destinés à analyser les prélèvements faits par le robot Roover.

Centre des opérations : Conçu comme un open-space, chaque membre du personnel est présent ici (mise à part les plongeurs) lors des procédures d’exploration et dispose d’un poste de travail composé d’ordinateurs et d’appareils de mesures.

Salle de briefing : La salle dispose d’une grande table ovale, d’une douzaine de confortables chaises, d’un tableau blanc sur pied et de quelques marqueurs. Du matériel audiovisuel dernier cri est installé afin de pouvoir projeter sons et images dans de bonnes conditions. L’équipe se réunit ici chaque matin à 9h30 pour faire le point sur la journée à venir.

Salle de sécurité : Le chef de la sécurité Carl Peabody passe la majeure partie de son temps ici. Un système de caméra permet de surveiller l’ensemble du complexe. Il est relié à une douzaine d’écrans dans la salle de sécurité. L’utilisateur peut aussi, grâce à un ordinateur, switcher entre les 120 caméras disposées dans la plateforme que ça soit à l’extérieur ou à l’intérieur (y compris dans les logements du personnel). Un local sécurisé par un code (que seul connaît le chef de la sécurité Carl Peabody et le chef des opérations Xiang Lee Qweerang) cache une réserve d’armes détenant plusieurs pistolets à impulsion électrique.

Logements des personnels : Chaque chambre mesure 20m² et contient un lit, un bureau, une armoire et dispose aussi de WC et d’une salle de bain privative. 

Ascenseurs : D’une capacité de 10 personnes, l’ascenseur est très long puisqu’il sert de caisson de décompression pour les personnes qui désirent arriver ou quitter le centre de recherche.

Réfectoire : Il peut accueillir une vingtaine de personnes et comprend deux grandes tables d’inox. Un poste de télévision retransmet les chaînes américaines par satellite. (Voir évènement super bowl). Une machine à soda et à collation est installée dans un coin. La nourriture est assez fade mais très variée.

Cuisine et chambre froide : La cuisine du centre de recherche est propre et bien équipée. La chambre froide est bien garnie de provisions. 

L’infirmerie : Il est composé d’une petite salle d’examen, d’une pharmacie bien garnie (la porte est verrouillée) et une chambre incluant deux lits médicaux séparés par des rideaux en vue de garder les malades sous surveillance. Il y a toutes sortes d’appareils médicaux flambant-neuf.

Hangar : C’est ici que sont stationnés les trois sous-marins. On utilise un treuil mécanique pour mettre les sous-marins à l’eau. Une pièce est destinée à la maintenance et la logistique des engins.

Atelier : C’est ici qu’est disposé le robot Roover, attaché à un treuil permettant de hisser et de fixer le robot sur un des submersibles. Il y a toutes sortes d’outils permettant les réparations et la maintenance du robot.

Logement de Jason Marsh : C’est une véritable suite royale que s’est fait construire le milliardaire.  Elle dispose d’un grand salon luxueusement aménagé avec de grandes baies vitrées donnant sur les profondeurs de la fosse. Elle comporte 3 chambres qui sont utilisées par Jason Marsh et son garde-du-corp Tahitoa. Un coffre-fort mural renferme le livre du mythe « Chaat Aquadingen » et une malaisante statuette d’or représentant Cthulhu.

La vie à bord de la plateforme de recherche océanographique :

Les investigateurs travaillent 6 jours sur 7 en suivant le planning suivant :

07h30 : Ouverture du réfectoire pour le petit-déjeuner

09h00 : Réunion dans la salle de briefing

09h30 : Prise de poste du matin

12h00 : Pause déjeuner

14h00 : Prise de poste de l’après-midi

18h00 : Fin des activités

20h00 : Ouverture du réfectoire pour le repas du soir

La vie à bord du centre de recherche est particulière. L’isolement quasi-total dont font preuve les investigateurs n’est pas facile à vivre. Le téléphone et internet sont en accès libre afin de faciliter les moyens de contact avec les familles du personnel du centre de recherche.

L’arrivée d’un milliardaire : 

Tout le personnel de la station est rassemblé dans la matinée dans la salle de briefing pour préparer l’arrivée de Jason Marsh. Xiang insiste pour que tout le monde fasse bonne figure et adopte un comportement exemplaire. Il rappelle que les possibles avancées et découvertes scientifiques sont dues en partie à l’énorme investissement financier du milliardaire. 

Quelques heures plus tard, pendant le repas, Xiang reçoit un appel sur son téléphone portable. Il indique à tout le monde que l’hélicoptère de Marsh est sur le point d’arriver puis il se prépare à accueillir le milliardaire. Il demande à tout le monde de se rassembler dans la salle de briefing dans une heure avant d’emprunter l’ascenseur et de se rendre au niveau inférieur.

Jason Marsh accompagné de son garde-du-corp Tahitoa débarquent de l’hélicoptère sous le regard des ouvriers chinois. Xiang les accueille et les accompagne vers l’ascenseur pour se rendre dans leurs quartiers au niveau 3. 

Une heure plus tard, Xiang accompagné de Marsh font leur apparition dans la salle de briefing. Xiang présente un à un les membres du centre de recherche à Jason Marsh qui leur répond très agréablement d’une poignée de main et de quelques compliments ou blagues évasives. Marsh paraît enchanté d’être présent et remercie tout le monde pour le travail fait jusqu’ici. Il semble très optimiste en ce qui concerne les découvertes qui seront faites dans les fonds marins.

Un moment de convivialité : Le Super Bowl !

C’est un soir très spécial puisque c’est la finale du Super Bowl et tout le personnel du centre de recherche est rassemblé dans le réfectoire pour regarder la rencontre qui opposera les 49ers de San Francisco aux Chiefs de Kansas City. L’ambiance est bonne et Daniel White le cuisinier a préparé spécialement des hot-dogs accompagnés de frites. Il a aussi sorti de sa réserve quelques bières pour l’occasion. Jason Marsh fait son apparition et participe à la soirée dans l’étonnement général. Il profite de ce moment pour se faire bien voir par le personnel du centre de recherche.

Début de l’expérience :

Le lendemain est marqué par le début de l’exploration. Tout le personnel, qui ressent une grande excitation, est rassemblé dans la salle de briefing pour rappeler les dernières consignes. Puis tout le monde se met à son poste de travail au centre de recherche, sauf l’équipe de plongeurs accompagnée du docteur Adams qui se rend au hangar. On effectue les préparatifs de dernière minute et on connecte le plongeur à des électrodes afin d’avoir toutes les mesures corporelles lors de la descente. Les procédures répétées au cours de ces derniers mois peuvent enfin commencer.

Procédure phase 1 :

La première phase de la procédure consiste à faire descendre un sous-marin Maverick (accompagné du Roover)  à plus de 6000 mètres sous les eaux. La descente est longue et cinq heures sont nécessaires pour arriver jusqu’au challenger deep. Pendant ce temps, le docteur Adams communique les informations relevées sur l’état de santé du plongeur au centre de recherche et jusqu’ici tout va bien.

Au milieu de la descente, le Maverick est heurté par une pieuvre géante, ce qui risque de causer plus de peur que de mal.

Procédure phase 2 :

La deuxième phase de la procédure nécessite quatre heures et consiste à déposer le Roover sur le fond marin. Pour cela il va falloir manoeuvrer le Maverick afin de positionner le Roover dans les meilleures conditions. Le plongeur doit réaliser un test de conduite Sous-Marin. Si le test est un échec, le pilote du Roover aura un dé malus à son test. Si le test est une réussite, le pilote du Roover fera son test normalement. Si le test est un succès majeur alors le test du pilote du Roover se fera avec un dé bonus et en deux dés bonus en cas de réussite extrême.

Une fois que le Roover est au sol, le pilote du robot doit réaliser un test de pilotage Robot pour le déployer correctement à travers les quelques roches et algues éparses dans le sable. Un échec au test indique que le Roover est mal positionné et les scientifiques devront faire leurs tests avec un dé malus. Si le résultat du test est une réussite, les scientifiques devront faire un test classique. Si le résultat du test est une réussite majeure, les scientifiques obtiennent un dé bonus à leurs tests et deux dés bonus en cas de réussite extrême de la part du pilote du Roover. Une fois les senseurs du robot activés, le robot récolte les premiers échantillons et l’équipe du centre de recherche reçoit les premiers relevés d’informations.

Maintenant que les données sont envoyées par le Roover, les scientifiques du centre de recherche doivent faire un test d’océanographie afin d’analyser les échantillons récoltés par le Roover. Le résultat de ce test détermine la qualité des analyses de la topographie, de la faune et de la flore. En cas d’échec, les résultats ne sont pas vraiment satisfaisants et aucune découverte scientifique n’est faite. En cas de réussite, les résultats sont ceux à quoi l’équipe du centre de recherche s’attendait. Il relève des micro-organismes ainsi que des espèces de poissons encore inconnus jusqu’à là. En cas de réussite majeure ou extrême, les résultats sont plus que satisfaisant et un dé bonus est accordé à tous les membres du centre de recherche à leur jet de biologie.

En effet, quelque chose d’anormal apparaît sur les senseurs du Roover et un test de biologie est nécessaire pour analyser ces étranges relevés. Un échec indique qu’il est nécessaire d’effectuer une nouvelle plongée le lendemain pour compléter les analyses. Une réussite au test indique qu’une couche gazeuse de sulfure d’hydrogène s’étale sur le sol à une centaine de mètres de là. Une réussite majeure ou extrême indique qu’elle s’étale sur une trentaine de mètres d’envergure pour une profondeur d’une dizaine de mètres et qu’elle est potentiellement franchissable. 

Procédure phase 3 :

Xiang prend la décision de rapprocher le Roover et il demande au plongeur du Maverick de s’éloigner d’une centaine de mètres. 

Le pilote du robot fait avancer délicatement le Roover vers la couche de gaz. Une réussite à un test de pilotage robot (accompagné d’un dé malus étant donné la topographie du terrain) est nécessaire pour manoeuvrer le Roover. Quel que soit le résultat de ce test, le Roover s’enfonce et disparaît à travers la couche de gaz. Si le résultat du test est une réussite, les senseurs du Roover permettent de garder le signal avec le robot (mais pas de recevoir les analyses des échantillons). Sinon le signal avec le Roover est coupé laissant l’équipe du centre de recherche sans nouvelle du robot dans une ambiance morose.

Pour le moment, il n’y a pas d’autres choix que de faire remonter le Maverick et Xiang lance donc cette procédure. 

Retour au centre : 

Le plongeur est mis au repos à son retour sur le centre de recherche et le reste du personnel est mis à contribution pour tenter de récupérer le signal du Roover (nécessite une réussite majeure à un test d’informatique) et pour analyser les informations liées à cette couche gazeuse (nécessite une réussite majeure à un test de biologie et permettant de découvrir qu’il existe une caverne sous-marine sous la couche gazeuse). 

Xiang s’entretient en privé avec Marsh qui appréhende la suite des recherches avec la perte du robot (valant plusieurs millions de dollars). La décision est prise, demain il faudra tenter de récupérer le Roover !

Procédure phase 4 : 

Le lendemain, tout le personnel se prépare dans la salle de briefing pour effectuer une nouvelle plongée dans le but de récupérer le Roover. L’opération n’est pas sans risque puisqu’elle consiste à pénétrer la couche gazeuse à bord du Maverick. En cas de désistement de la part du plongeur, Marsh n’hésite pas à proposer de doubler ou de tripler le salaire du plongeur.

Une fois que tout le monde est à son poste, la procédure de descente peut commencer. Elle dure cinq heures et paraît plus angoissante que la veille.

Une fois le Maverick sur place, au-dessus de la couche gazeuse, le pilote du sous-marin doit effectuer un test de pilotage. Toute réussite indique que le Maverick traverse la couche gazeuse sans problème tandis qu’un échec provoque un choc dans un bloc de roche endommageant le Maverick (1d10 points de dégâts). Quoi qu’il en soit, le contact avec le centre de recherche est coupé. 

Un nouveau monde : 

Une fois que le Maverick a traversé la poche gazeuse, son pilote peut apercevoir une eau claire et une caverne vaste de plusieurs kilomètres de diamètre. Du corail luminescent pousse un peu partout sur les parois rocheuses donnant un faible éclairage des lieux. Un édifice de pierre grossièrement taillée ressemblant à un monument disposant d’une large ouverture fait face au Maverick.

Dans l’obscurité, des dizaines de profonds observent le submersible et l’investigateur peut voir leurs yeux briller dans le noir si il réussit un test de TOC.

A quelques dizaines de mètres de là, le pilote du Maverick peut apercevoir le robot Roover qui repose sur le banc de sable. Un test de pilotage de sous-marin est nécessaire afin de manoeuvrer l’appareil pour récupérer le Maverick sans causer de dégâts au robot. (ce qui demandera des réparations avant de pouvoir utiliser le Roover à nouveau).

Au moment où le Roover est ancré au Maverick, son pilote aperçoit une énorme pieuvre qui l’épie depuis l’ouverture dans l’édifice qu’elle semble occupé. Quelques secondes plus tard, la larve de Cthulhu fonce droit sur le Maverick, obligeant le pilote à faire un test de santé mentale (2/1d20). Un échec entraîne une réaction dangereuse du pilote puisqu’il met les moteurs du Maverick à pleine puissance et tente de remonter au centre de recherche sans respecter les paliers de décompression (Voir encart sur la décompression). Un test de pilotage de sous-marin est nécessaire pour esquiver la charge de la larve ou pour franchir à nouveau la poche gazeuse. Un échec à l’un de ces deux tests entraîne des dégâts sur le Maverick (De longues réparations seront nécessaires pour pouvoir utiliser le Maverick à nouveau).

L’explosion et la remontée :

Quoi qu’il en soit, une explosion se déclenche lorsque Maverick franchit la poche gazeuse. Le choc inflige 1d6 points de dégâts au pilote et 2d10 au Maverick. L’explosion fait trembler la station. 

Le contact entre le centre de recherche et le Maverick est rétabli quelques minutes plus tard. Tout le monde veut savoir ce qu’a vu le pilote du Maverick et Xiang lui donne l’ordre de remonter au centre de recherche en respectant les paliers de décompression.

Une fois de retour au hangar de la station, le pilote est pris en charge par le docteur Adams qui fait examiner à l’infirmerie pendant quelques heures (n’hésitant pas à lui administrer de puissants sédatifs en cas de crise de folie). Si le Roover est récupéré, les techniciens peuvent l’amener à l’atelier afin d’extraire les données pour les analyser et aussi pour commencer les réparations si besoin.

Analyse des données :

Les données récoltées par les censeurs du Roover démontrent qu’un véritable écosystème s’est développé sous cette poche gazeuse. C’est une découverte scientifique majeure mais il faudra beaucoup de journées de travail pour traduire l’entièreté des données et pour synthétiser l’ensemble.

Fuite Wikileaks :

Le lendemain de l’explosion, Xiang demande à John Crowley de le suivre dans les quartiers de Jason Marsh. Seul Xiang reviendra au centre de recherche pour embarquer l’ordinateur de Crowley et le remettre par la suite à Jason Marsh. 

Si les investigateurs cherchent quelque chose sur le poste de travail de Crowley et qu’un test de TOC est réussi, ils trouvent une clé usb scotchée et dissimulée sous son bureau (Voir aide de jeu 1 et 2).

Au cours de la soirée, Carl Peabody se rend à la chambre de Crowley sous les ordres de Marsh pour y fouiller sa chambre dans le but de ne pas laisser de preuve compromettante sur leur organisation. Si les investigateurs fouillent la chambre de Crowley avant le chef de la sécurité et qu’un test de TOC est réussi, ils trouvent le téléphone portable de Crowley. Une réussite majeure à un test d’informatique révèle la dernière conversation entre Crowley et son contact Wikileaks (voir aide de jeu 3).

1er meurtre :

Deux jours après le commencement de l’exploration de la fosse sous-marine, un profond envoyé comme éclaireur par sa communauté et armé d’une dague de corail, remonte à la surface et empreinte une échelle de secours pour se hisser à bord de la plateforme. Il tombe rapidement sur un ouvrier chinois à qui il tranche la gorge et s’empresse de disparaître avec lui en plongeant dans les eaux.

La disparition de l’ouvrier et la découverte des énormes flaques de sang produit une certaine psychose à bord de la plateforme et plus particulièrement parmi les ouvriers chinois. Jason Marsh, Xiang Lee et Carl Peabody (peut-être accompagnés par les investigateurs) se rendent sur les hauteurs de la plateforme pour constater les faits et pour ramener le calme. Les ouvriers acceptent de continuer leur travail mais une forte tension est palpable.

Signal de détresse :

Le lendemain matin du meurtre, l’équipe du centre de recherche reçoive un signal de détresse pendant que tout le monde est réunit dans la salle de briefing. Xiang Lee demande de former un groupe de volontaires pour se rendre sur place avec la vedette Orka. 

La baleine morte : 

En se rendant sur place, la vedette va croiser une forme stagnante de plusieurs mètres à la surface de l’eau. Les investigateurs vont découvrir le corps d’une baleine ayant une vaste plaie taillée dans sa chair, comme si une énorme pieuvre ou un énorme requin l’avait attaqué. Un test réussi de Zoologie indique que ce n’est pas un requin ou une pieuvre qui a attaqué la baleine et qu’aucun autre prédateur marin local n’est capable d’un tel résultat.

Le voilier de plaisance :

Le signal provient d’un petit navire de plaisance qui s’est fait abordé par un groupe de profonds à quelques nautiques de là. Le couple chinois qui naviguait paisiblement dans les environs est mort sous les coups des créatures. Le pont du navire est maculé de sang. La porte verrouillée de la cabine est marquée par de nombreuses traces de griffes. Un revolver calibre 45 (avec 4 balles dans le chargeur) est au sol. A l’intérieur se trouve leur fille Jin Sue âgée de douze ans complètement paniquée et dans un état de choc psychologique grave. Elle tient dans ses bras le corps inanimé de sa mère qui présente une plaie béante au niveau de son cou. La pauvre enfant s’est enfermé dans la cabine en entendant son père se faire massacrer et en assistant à l’agonie de sa mère à la suite de ses blessures.

Elle pourrait raconter ce qu’il s’est passé quelques jours plus tard si Jason Marsh n’avait pas ordonné qu’on la ramène au centre de recherche pour y être enfermé en compagnie de Crowley dans les quartiers privés du milliardaire.

2ème meurtre :

Le lendemain en fin de journée, deux ouvriers chinois chargés d’une mission de maintenance sont la cible d’une attaque de  profonds. Le premier a été surpris et emporté dans les eaux tandis que le deuxième a eu le temps de fuir et d’appeler de l’aide faisant fuir les créatures. Les ouvriers sont bien décidés à stopper le travail cette fois et l’agitation est forte lorsque Marsh, Xiang Lee et Carl Peabody font leur apparition (en compagnie d’investigateurs ?). 

Un des ouvriers, sûrement le plus âgé d’entre eux d’après le visage marqué de celui-ci, est en train d’influencer les ouvriers en leur racontant à voix haute une histoire de démons venus des eaux mais il s’arrête lorsque Marsh et Xiang Lee lui demande des explications. Un test réussi de TOC indique que le vieil ouvrier chinois porte un médaillon de corail, représentant une étoile à cinq branches ayant un œil en son centre. (Un médaillon des signes des anciens).

Marsh promet une forte somme d’argent au chef des ouvriers en faisant mine de s’isoler quelques instants avec lui. Celui-ci accepte la proposition et demande aux ouvriers de reprendre le travail. Malgré la peur ambiante, les ouvriers obtempèrent.

Sabotage de l’antenne : 

Durant la nuit qui suit, Carl Peabody se rend à la surface en toute discrétion et tout en prenant soin de désactiver les caméras donnant sur l’étage de la plateforme. Équipé d’une pince monseigneur, il sectionne les câbles du bloc électrique de l’antenne produisant une panne généralisée de toutes les communications à bord de la plateforme.

Investigation chez le VIP :

Les investigateurs qui pénètrent dans le bureau de Marsh peuvent découvrir les membres du personnels manquants, ligotés et surveillés par Tahitoa. 

Ils remarquent aussi qu’une statuette faite d’or représentant un humanoïde aux ailes de chauve-souris et à la tête de pieuvre, fait face à la baie vitrée principale.

Un interrupteur permet d’allumer les spots lumineux éclairant l’extérieur de la baie vitrée.

Un coffre-fort renferme un vieux livre à la reliure de cuir craquelé. On peut lire sur la tranche le titre en latin « Cthaat Aquadingen ».

Investigation sur la plateforme :

Il est possible que les investigateurs décident de vouloir questionner les ouvriers chinois concernant les deux ouvriers disparus. Selon l’heure de la journée et bien que n’étant pas vraiment ouvert à une discussion, il font rapidement comprendre qu’ils n’ont pas d’autres choix que de continuer à travailler malgré le danger qui règne sur la plateforme. De plus, ils peuvent orienter les investigateurs vers Liang Wu qui semble pour eux, l’homme le plus sage les ayant mis en garde contre de potentielles futures attaques. 

Liang Wu accepte de s’entretenir un instant avec les investigateurs mais il ne leur raconte pas son histoire. Il fait quelques allusions aux esprits de la mer qui semblent vouloir se venger des hommes et conseille aux investigateurs de partir d’ici au plus vite.Un test de psychologie réussi révèle qu’il touche nerveusement un pendentif sous sa combinaison de travail.

Durant la nuit, Liang Wu est réveillé par Carl Peabody et Tahitoa qui l’escorte jusqu’à la suite de Marsh pour y être interrogé. Il a le temps de cacher son pendentif dans sa couche avant de les suivre de force. Après l’interrogatoire, Marsh décide de le faire prisonnier et l’enferme à l’intérieur de la chambre libre dans sa suite.

Si à la suite de ça, les investigateurs fouillent les effets personnels de Liang Wu et réussissent un test de toc, ils trouvent une lettre (voir ADJ 4) ainsi que le pendentif.

Sabotage de la vedette : 

Durant la même nuit, Carl Peabody se rend au hangar et sabote le moteur de la vedette, la rendant inutilisable. Il faut réussir un test de mécanique et passer 6 heures de travail pour réparer le moteur de la vedette.

Rituel chez le VIP :

Si rien n’est fait pour empêcher Marsh d’accomplir ses sombres projets, il réalise le rituel décrit dans Cthaat Aquadingen afin d’entrer en contact avec le grand Cthulhu. Mais comme le texte est incomplet, le rituel n’a aucune chance de fonctionner et Marsh ne le sait pas. Il récite avec exactitude les paroles apprises par cœur tout en brandissant la statuette des bras devant la baie vitrée, dont les spots ont été allumés pour l’occasion. Après une heure d’incantation sans succès, Marsh décide de reporter le rituel au lendemain.

Les monstres passent à l’attaque :

Durant la nuit du rituel, la grande prêtresse des profonds décide de lancer l’attaque contre la plate-forme et le centre de recherche. Pour cela elle ordonne télépathiquement à la larve de Cthulhu et à une centaine de profonds de détruire le complexe et de tuer tous ses occupants. Elle invoque aussi un shoggoth et lui ordonne d’assister son armée de monstres.

Déterminer où se trouvent les investigateurs au moment de l’attaque puis lancer un jet sur la table des rencontres à chaque fois qu’ils changent de lieu.

01-50 : Rien !

51-60 : 1 cultiste armé

61-70 : 1d2 profonds

71-80 : 1d3 profonds

81-90 : 1d4 profonds

91-100 : 1 Shoggoth

Les moyens de fuite :

Il est possible (voir nécessaire) de fuir pour survivre mais les investigateurs vont devoir montrer beaucoup d’ingéniosité pour y arriver. Voici quelques moyens pour y arriver :

  • Fuir à bord de la vedette : C’est possible mais il faut réparer le moteur saboté avant de pouvoir le faire démarrer. Au cours de leur fuite, 1d6 profonds arrivent à se hisser à bord. Il y a aussi 10% de chance que la larve de Cthulhu tente d’intercepter la vedette quand elle sort du hangar et qu’elle prend la mer.
  • Fuir à bord d’un submersible (Maverick ou Kozak)
  • Tenter une contre-attaque : En récupérant la cellule énergétique nucléaire de la station et en la combinant à un détonateur (à l’aide de circuits imprimés et d’une réussite à un test d’informatique ou à l’aide d’une solution chimique et d’une réussite à un test de chimie). Il suffit ensuite de l’installer sur le roover si celui-ci a été récupéré. Il faut ensuite faire descendre le roover à l’aide d’un submersible et le faire manoeuvrer jusqu’à une faille béante. L’explosion provoque un terrible choc qui risque d’endommager le submersible, nécessitant un test de pilotage réussi. Sans quoi le submersible prend 2d10 points de dégâts. Suite à l’explosion, tous les monstres (sauf le shoggoth) regagnent immédiatement leur cité sous-marine.
  • Faire exploser le réacteur nucléaire en provoquant une fusion

La plateforme :

Elle est faite d’un ensemble de blocs similaires à des préfabriqués et séparés par des passerelles et des rambardes de métal à + de 30 mètres au-dessus de la mer.

Le quartier des contre-maîtres : C’est ici dans un confort très sommaire que vivent les 2 ingénieurs en chef responsables du bloc logistique et de la trentaine d’ouvriers présents à bord de la plateforme.

Le quartier des ouvriers : Très spartiate, les logements des ouvriers chinois sont très nettement trop petits pour le nombre d’ouvriers présents. On y trouve une douzaine de lits superposés ou s’entassent une bonne trentaine d’ouvriers dans une hygiène douteuse.

Le bloc cuisine : Ce lieu sert de cuisine et de garde-manger aux ouvriers. Il y a toujours 1d6 ouvriers en train de prendre un repas.

Le bloc logistique : C’est dans ce grand bloc qu’on trouve les machineries nécessaires au maintien d’un environnement sain à bord du centre de recherche (énergie, air, eau, assainissement). Le tout fonctionne à l’aide d’une micro-station nucléaire permettant une totale autonomie de la plateforme et du centre de recherche.

ENCART : La plongée : temps de repos, caisson de décompression, etc… (+règle sur la décompression)

ENCART : La fosse :

La fosse de Manille (pression de 4 tonne/cm²) qui a une profondeur de 5000 mètres, est un endroit sans aucune lumière et où vivent des holothuries (espèce de méduse) en grand nombre. La zone est protégée par la marine chinoise.

ENCART : La cité des profonds :

La colonie vit dans une cité sous-marine faite de pierre et de corail. Elle comprend plusieurs centaines d’individus et elle est dirigée par une grande prêtresse. Cela fait maintenant plusieurs centaines d’années que la colonie vit en totale autarcie.

Objet : 

Statuette représentant Cthulhu :

La statue faite d’or pèse 12 kg et mesure 47 cm de haut pour 28 cm de large. Elle représente une caricature d’homme à tête de poulpe munie de tentacules surmontant un corps écailleux et grotesque muni d’ailes rudimentaires. Elle a pour effet de faciliter les contacts avec les profonds.

Livre Cthaat Aquadingen : « Aquadingen » est un mélange de latin et d’allemand signifiant « choses de l’eau ». Terme bien choisi car le Cthaat Aquadingen est l’étude la plus complète connue sur les Profonds. Il fait référence aux cités sous-marines situées au large de l’île de Ponape, d’Innsmouth, des côtes de l’Alaska, dans la Mer du Nord, dans l’Océan Indien, dans la Mer de Chine…

Il parle également longuement de Père Dagon et de Mère Hydra qui sont désignés comme les « chefs » des Profonds. Il analyse ensuite les cultes humains dévoués aux Profonds, plus particulièrement celui de Ponape. Il décrit aussi les cultes (humains) vénérant Cthulhu. Il étudie également le Grand Ancien et ses rejetons : les Larves Stellaires.

Cependant, le livre contient des sortilèges qui sont tous incomplets, ce qui rend très dangereux son utilisation.

ENCART : Chronologie :

– 10 ans : Découverte de la statuette par le milliardaire

– 7 ans : Création de la plateforme Mana-1

– 5 ans : Création du centre de recherche

– 1 an : Recrutement de l’équipe

0 : Début du scénario

0 : Arrivée du milliardaire sur Mana-1 et début de la tempête

J+1 : Début de l’expérience

J+2 : Premier meurtre

J+3 : Sabotage et Signal de détresse d’un bateau de plaisance

J+4 : Deuxième meurtre et rituel de Marsh

J+5 : Attaque de la station par les monstres

ENCART : Le pnj chef des plongeurs va péter les plombs

ENCART : Le Roover

Le Roover est un robot téléopéré à chenilles conçu pour l’exploitation des grands fonds. Dédié à la recherche scientifique dans le domaine de l’océanographie, il est capable d’intervenir jusqu’à 10 000 mètres de profondeur, instrumenté et modulaire, équipé de deux bras manipulateurs, qui effectue de la vidéo et des photos de très bonne qualité, et qui peut emporter et opérer divers équipements et outillages scientifiques. Il comporte l’essentiel de l’instrumentation ainsi qu’un panier de prélèvement d’échantillons. Conçu principalement pour des missions scientifiques, le Roover peut intervenir pour des travaux divers (assistance, recherche d’épaves, plate-forme technologique).

ENCART : Les véhicules de la station

Submersible R6 Maverick 

MVT : 11 Carrure : 4 Protection : 1 Passagers : 2 

Submersible Kozak 

MVT : 8 Carrure : 6 Protection : 2 Passagers : 3

Vedette FS 02 Orka

Long de 14 mètres

MVT : 12 Carrure : 6 Protection : 0 Passagers : 8

INVESTIGATEURS :

  • Plongeur : Andy Price
  • Mécanicien : Emy Cooper
  • Océanologue spécialisé en bio-diversité : Shannon Robinson
  • Ingénieur robotique : Matt Mitchell
  • Informaticien : Bradley Garnett
  • Océanologue (ancien de green peace) Duncan Moore

ANNEXE A : FICHE DES PNJ

ANNEXE B : AIDES DE JEUX

  • ADJ 1 : Article de journaux sur la mort d’un océanographe réputé : 

Découverte macabre et faits étranges au laboratoire Samsons ce lundi matin.

La police du comté a été appelée en début de la matinée par Mlle Elliot, la secrétaire qui venait prendre son service à l’accueil du laboratoire Samsons lorsqu’elle a découvert le corps du docteur Samsons inanimé et baignant dans son propre sang. D’après les premières informations que nous avons pu avoir, il semblerait que le Docteur Samsons porte au niveau de la gorge une plaie béante d’une dizaine de centimètres et qu’il aurait été agressé par arme tranchante. 

Monsieur Marsh, un des actionnaires principaux du laboratoire Samsons venu lui rendre visite au laboratoire avant le weekend a été entendu par les services de police du comté avant d’être relâché quelques heures après. Malheureusement monsieur Marsh refuse de répondre à nos questions laissant son avocat Maître Brendford nous transmettre la volonté de son client de ne pas vouloir communiquer sur cette affaire. Cela nous laisse l’impression que ce riche homme d’affaires cache des choses dans cette histoire.

  • ADJ 2 : Article de wikileaks : 

Un témoignage anonyme nous a certifié que le projet concernant la construction de la station de recherche serait financé en majeure partie par Monsieur Marsh ne serait finalement pas le cas. 

En effet, des investigations plus approfondies sur le financement de la station de recherche ont révélé que le riche youtubeur serait en étroite collaboration avec des membres de la famille Potrello. Famille s’étant fait connaître par ses activités mafieuses dans le Massachusset au cours de ces dix dernières années. De fortes sommes d’argent auraient été remises de la part de Monsieur Marsh pour faciliter les délivrances d’autorisations concernant la construction du centre de recherche. Cela démontre à quel point le clan Potrello possède des contacts dans divers milieux comme la politique internationale. Une enquête du FBI est officiellement ouverte pendant que le milliardaire continue d’entretenir son image de jeune entrepreneur modèle dans les médias.

  • ADJ 3 : Conversation sur le téléphone portable

John : Je pense que tu avais raison sur Marsh…

Jeff : Ok mais accroche toi bien car je viens d’avoir des news incroyables ! Je te mets sur le serveur l’article que Barbara a écrit dans la nuit. Mais il faut vraiment que tu fasses gaffe à toi !

John : Ok…

Jeff : Et pense à sauvegarder le fichier comme la dernière fois…

LIEN INTROUVABLE

  • ADJ 4 : Lettre en chinois

Ce talisman est la chose la plus précieuse que notre famille a en sa possession. 

Il doit être transmis de génération en génération. 

Il est la marque du signe des Anciens.

Il protège son porteur des mauvais esprits.

Taeg Maj Wu, 4048 

(date du calendrier chinois traditionnel équivalent à l’année 1351 du calendrier Grégorien)