Voyage vers l’obscur

En quelques mots : 

Il s’agit d’un scénario à huis-clos dans un car de voyage qui a un accident de la route et qui se retrouve projeter dans une autre dimension. Un des voyageurs est membre d’un culte, il est mort et possède un artefact maudit. Les joueurs vont devoir effectuer un terrible rituel s’ils veulent pouvoir retourner chez eux.

Implication des investigateurs : Les investigateurs sont des voyageurs qui empruntent le bus pour se rendre à Salt Lake City.

Enjeux et récompenses : Effectuer le rituel pour tenter de revenir dans notre monde et survivre.

Ambiance : Il s’agit d’un huis-clos avec des PNJ à gérer pour qu’ils survivent face aux monstres qui rôdent.

Information pour le gardien : 

Il existe quelque part dans le multi-univers, une dimension où vit une divinité oubliée de tous où presque : Aplok.  Ses serviteurs, un peuple monstrueux appelé les Zrak par les rares témoins de leurs apparitions sur terre, protègent un territoire désertique dans une autre dimension, où se trouve les vestiges d’un ancien édifice sacré et dédié à Aplok. 

Il y a 1300 ans sur terre et plus particulièrement en Asie, le culte de XenChao ayant de funestes objectifs ainsi que de nombreuses croyances impies réussirent à voyager jusqu’à cette dimension par le biais de sortilèges. Ils acquièrent sur place des pouvoirs puissants qui feront la grandeur de leur culte grâce à un objet donné par le Dieu Aplok en personne, une dague primitive faite de pierre noire, qui allait leur permettre de décupler leur puissance ésotérique en échange de sacrifices humains.

Chei Tao, un membre d’un culte rival au Xen Chao, décidé à contrecarrer ses plans maléfiques, réussit à dérober la pierre et à la cacher aux yeux du monde pendant presque 200 ans, se transmettant de génération en génération le rôle de gardien jusqu’au jour où le culte de Xen Chao retrouva la trace de la pierre grâce à un sombre sortilège et envoya ses membres pour la récupérer.

Le dernier gardien de la pierre est Wei Tao. Après avoir immigré aux Etats-Unis, il s’installe chez une lointaine tante pour y vivre en toute tranquillité loin des cultistes de Xen Chao. Mais le culte dispose de nombreux contacts et alliés dans le monde. Il charge *****, un criminel pour récupérer la pierre. Après être entré en contact avec *********, il paye des membres de la mafia locale pour faire son sale boulot. Mais voilà, Wei Tao a bien reçu une balle dans l’abdomen mais a réussit à semer ses poursuivants en se procurant un billet de dernière minute pour quitter Sacramento. Lorsque le scénario commence, il ne lui reste que quelques minutes à vivre, et il utilise ce précieux temps pour enlever les sceaux de cire du livre et incanter le sortilège qui s’y trouve.


Le car : 

Il s’agit un gros bus américain de 500 cv de marque ******* qui fait la liaison de nuit entre les villes de Sacramento et de Salt Lake City (soit un voyage de 13 heures). Il peut contenir 50 passagers dans un confort rudimentaire. Le bus dispose d’un minibar à l’avant et de toilettes à l’arrière. Un kit de premier secours et une lampe torche sont disponibles derrière le siège du chauffeur. Une trousse à outils se trouve dans la soute à bagages.


Les passagers :

Alfonso Martinez est un homme dans la cinquantaine d’origine Mexicaine. Chauffeur de car depuis plus de dix ans, il travaille de manière exemplaire pour la compagnie de transport. Il aime plaisanter avec les voyageurs et enchaîne les cigarettes de manière quasi-frénétique lors des quelques pauses durant le voyage. 

Jimmy Anderson est le steward à bord et le représentant de la compagnie de transport vis à vis des clients. Il aime particulièrement son travail qui consiste à accueillir les voyageurs et contrôler leurs tickets au pied du car. Il veille aussi au confort des passagers et s’occupe du bon déroulement du voyage dans son ensemble.

Homer Willis est un pâle et frêle jeune homme qui semble dans un état comateux. Il porte des vêtements sales et sens fortement la transpiration. Accroc depuis deux ans à l’héroïne, il souffre d’une toxicomanie qui lui rend la vie infernale et l’a fait tombé dans une dépression.

Sarah Mac Ferley est une jeune blonde au fort tempérament qui est enceinte depuis six mois. Elle montre un fort caractère et peut paraître parfois agressive à l’égard de John son fiancé.

John Mac Ferley est un jeune ingénieur qui est aux petits soins de sa désagréable fiancée Sarah qu’il accompagne dans sa famille à Salt Lake City malgré lui. Son amour pour sa femme le pousse à adopter un comportement docile, voir soumis envers elle.

Carl Bradford est un afro-américain qui travaille en tant que conducteur de métro à Sacramento. En bon père de famille, il a offert le voyage à son fils aîné James et l’accompagne à Salt Lake City pour qu’ils assistent à un match de play-off de NBA.

James Bradford est une jeune homme plutôt bon élève dans son lycée. Très sportif, il a pour passion le basketball et supporte l’équipe des Stars de Salt Lake City. Il est très heureux de pouvoir assister un match de cette envergure et il est conscient que son père s’est privé pour pouvoir lui offrir ce cadeau.

Elijah Mills est un vieil homme sympathique qui s’est rendu à Sacramento pour rendre visite à sa famille et il rentre maintenant dans l’établissement pour sénior où il réside. La santé de son coeur est faible et il souffre d’un début prononcé d’alzheimer.

Steve Gray est un adolescent calme et studieux qui passe son temps à s’occuper de sa petite soeur Nancy et à bouquiner le manuel du joueur de donjons & dragons afin de préparer sa prochaine participation à une partie de jeu de rôle avec ses copains de son quartier.

Nancy Gray est une petite fille blonde aux vêtements roses. Elle garde auprès d’elle son sac à dos Hello Kitty où elle cache un énorme sac de bonbons.  Elle passe son temps la tête plongée sur sa console nintendo switch et adore embêter ton grand frère Steve.

Abigail Ross est une femme à l’allure cynique qui n’apprécie pas spécialement parler avec des inconnus. Elle profite de toutes les pauses durant le voyage pour fumer nerveusement plusieurs cigarettes. Elle était à Sacramento pour assister à l’enterrement de l’un de ses frères décédé suite à un cancer des poumons.

Wei Tao  est originaire d’un lointain canton chinois. Il est le gardien de la pierre comme l’étaient ses ancêtres avant lui. Malheureusement il a été blessé par balle à l’abdomen peu avant de monter dans le car par l’un des membres d’un culte mystique désirant prendre possession de la pierre. Il garde auprès de lui une sacoche de cuir contenant, un vieux grimoire écrit en chinois, un paquet de notes manuscrites ainsi qu’une dague de pierre, de couleur noire et enroulée dans un tissu.


L’aire de repos au bord d’une autoroute : 

Lorsque le car va faire un énième arrêt sur une des aires prévues à cet effet, les investigateurs peuvent remarquer les faits suivants :

  • le jeune ado passe des coups de téléphone à sa famille pour les rassurer
  • Wei Tao laisse des traces de sang dans les wc publics
  • le jeune couple va se dégourdir les jambes et se querelle en public
  • le toxico va se piquer dans les WC publics 

L’accident :

Quelques seconde avant l’accident, les investigateurs se situant proche du cultiste doivent réussir un test d’écouter pour l’entendre réciter des phrases incompréhensibles d’un air monotone avant de rendre son dernier souffle.

Les investigateurs ont l’impression que la foudre frappe le bus. Une vive lumière blanche suivie d’un énorme coup de tonnerre se fait entendre tandis que le bus fait une embardée mouvementée à plus de 100km/h. Tout le monde est secoué et il faut réussir un test de DEX pour ne pas subir 1d3 points de dégâts lorsque le bus termine son chemin dans le fossé bordant la route.

Une fois que tout le monde a repris ses esprits, les investigateurs peuvent se rendre compte de la situation : Tous les passagers sont secoués et choqués par l’accident et mettent un petit moment à descendre du bus.

Le chauffeur du bus : En apercevant l’angle dans lequel sa nuque est tordue en deux, il n’y a aucun doute pour comprendre que l’homme est mort sur le coup, victime du choc de l’accident malgré le port de la ceinture de sécurité. Un mélange de sang et de salive s’écoule de sa bouche. (SAN 0/1d3)

Le contrôleur du bus : Il a été projeté dans le pare-brise et s’est écrasé dans les escaliers de sortie. Il est vivant mais reste dans un état grave. Un test réussi de premier-soins permet de le sortir de là et de le mettre en position latérale de sécurité. Sinon il mourra dans les 10 minutes qui suivent.

Le cultiste mort : L’homme est vautré dans son siège dans une position qui ne laisse pas place au doute concernant son état de santé. Sa chemise est imbibée de sang au niveau de son abdomen. Un test de Médecine réussi permet de comprendre qu’il a reçu une balle il y a quelques heures et qu’il est mort d’hémorragie. Sa sacoche est tombé au sol durant l’accident et elle contient un épais carnet de notes écrites dans un ancien dialecte s’approchant du chinois ainsi qu’un bloc de pierre noire où il y est gravé des symboles mystiques et inconnus.


A l’extérieur :

Quiconque sort du bus peut voir un paysage désertique illuminé par trois lunes aux  lueurs verdâtres et malaisantes (SAN 1/1d4+1). Les traces du passage des roues du bus dans le sable mène à une structure de roche visible à une centaine de mètres de là.


La vision d’une créature : 

Un des passagers va hurler après avoir aperçu une des créatures se mouvoir de bloc de roche en bloc de roche. Si un des investigateurs se dirige vers la direction indiquée il verra une créature qui se mettra à grogner et prêtre à passer à l’attaque si l’investigateur ne regagne pas rapidement le bus. Si aucun des investigateurs ne se dirige vers la position, Carl Bradford ira voir ce qu’il se cache derrière les blocs de roche et se fera attaquer et tuer sous le regard de son fils et des autres passagers.


Réparation du car : 

Le nettoyage des bougies d’allumage est nécessaire car elles ont pris un coup de chaud. Il suffit d’utiliser un chiffon et d’enlever la suie dessus pour que le contact se fasse de nouveau. (Cela nécessite un test réussi de mécanique).

Les roues du car sont ensablées. Il va falloir réussir à dé-embourbé le bus à l’air de bagages et manoeuvrer le bus de bonne manière. (Cela nécessite un test réussi de conduite d’engins lourds).


Les créatures : 

De la taille d’un canidé adulte, ils portent dans le dos plusieurs rangées de lames tranchantes semblables aux épines d’un hérisson. Leurs visages à la peau noire tannée fait ressortir leur yeux reptiliens de couleur rouges et leurs mâchoires sont garnies de dents effilées. Ils se déplacent soit debout légèrement vouté ou soit à quatres pattes.


L’attaque : 

Une fois que les investigateurs et les passagers auront réaliser être dans un endroit inconnu et potentiellement dangereux, une horde de créatures assaillit le bus de toute part. Les monstres sont agglutinés contre les vitres du car, dévoilant des yeux rouges brillants, des griffes aux lames acérées et des puissantes mâchoires de prédateurs. Elle tentent de s’introduire à l’intérieur du car pour profiter de ce festin de chair fraîche.


L’édifice de pierre noire : 

Des hiéroglyphes sur une fresque semblent décrire des scènes surnaturelles de rencontre entre un groupe d’être humains encapuchonné et des créatures monstrueuses qui ne semble pas agressive. Une des créature bien plus grande que les autres est en train de tendre un petit bloc de pierre noire à un des hommes. On y voit en arrière fond des certaines créatures au regard apeuré qui pointent leurs mains griffues vers trois soleils qui semblent être prêt à s’aligner pour former une eclypse. On y voit aussi certains membres du groupe d’être humains se faire prendre à partie par les créatures, les griffants et les mordant pour finir dévorer sans des gerbes de sang.


Effectuer le rituel :

Si les investigateurs veulent rentrer chez eux en vie, il va leur falloir rapidement trouver une solution. Pour cela le livre de Wei Tao et les fresques dans la grotte peuvent leur faire comprendre qu’en accomplissant un rituel accompagné d’un sacrifice humain, ils pourront revenir vers l’endroit d’où ils viennent.

Le rituel consiste à réciter les paroles inscrites dans le livre tout en se présentant devant l’autel, dague cérémonielle en main et accompagné d’une victime à sacrifier. Tout en récitant, le sorcier doit égorger la victime et lui planter la dague dans le coeur. Puis le Dieu viendra prendre son offrande à l’aide de ses pseudopodes et emportera la victime avec lui, en ouvrant un portail menant vers le monde d’origine du sorcier.
Si un investigateur se pose la question sur les conditions de retour dans leur dimension et qu’il réussit un test de mathématiques, il se rend compte qu’il y a de grandes chances pour qu’il retourne à son point et à sa vitesse d’origine. Il est donc suicidaire de franchir le portail sans faire rouler le car à au moins 50 miles sous peine d’être propulsé à pleine vitesse sans aucune protection sur de l’asphalte et encaisser 10d10 de dégâts.