Expédition sur Phemis (Episode 3)

Quelques mois ont passés à bord du Starpenter, l’armure mandalorienne est entrain d’être réparée, la présence de l’Holocron a réveillé des pouvoirs de la Force chez certains mais ce dernier nous a surtout livré une information majeure : la création d’une poignée de sabre laser.

La pièce principale de cette poignée est un cristal et selon Ashur, qui lui aussi malgré sa maladie est transcendé après la découverte de l’Holocron, nous informe que nous pouvons trouver des cristaux compatibles sur la planète Phemis, dans le secteur Correlien.

La législation concernant les cristaux de Rubat est drastique puisque leur détenteur sont condamnés à mort, et si les autres ne portaient visiblement pas l’Empire dans leur cœur, cela achève de convaincre Danny que l’Empire et les Jedis ne font pas forcément bon ménage et que tout ce qu’il a entendu à ce sujet pourrait très bien n’être que le fruit d’une absurde propagande organisée à l’échelle galactique.

La planète est sous contrôle impérial et il n’y a pas grand chose dessus apparemment à part d’antiques opérations minières.

Quelques sauts en hyperespace plus tard, Ashur nous désigne un vaste canyon ou nous pourrions trouver notre bonheur. Hélas en nous approchant, les senseurs longue distance du Starpenter nous révèle que celui-ci fourmille de droïds sondes impériaux en patrouille.

On se pose donc donc plus loin, dans un coin discret et on se mets en route à pied. Ashur reste derrière et nous préviendra si des ennuis approchent de notre appareil. Les talents en survie de Danny permettent au groupe d’atteindre un passage qui descend dans le canyon même si Keld, Vaeleria et Nariel sont quasiment certains de passer à plusieurs reprise à coté du même pic rocheux.

Un peu plus loin, on repère les restes d’un droid sonde désactivé, des traces inquiétantes sur les parois indiquant la présence d’une espèce animale très territoriales et l’entrée d’une grotte…c’est vers cette dernière que nous nous dirigeons et alors que nous y pénétrons, un droid sonde nous repère et tente de s’enfuir probablement pour prévenir ses petits copains. Plusieurs tirs de blaster bien placés l’affaiblisse et il se fait transpercer par la lance de Keld.

On prie pour qu’il n’est pas eu le temps d’émettre et on continue notre périple, faiblement éclairés par la flamme d’un kit de soudure, notre unique source de lumière.

Le plafond de la grotte s’effondre à moitié et fort heureusement on s’en tire avec des bleus et des grosses coupures…

Un peu plus loin d’étranges toiles occupe la majeure partie du tunnel…berk…comme on se doute de ce qui nous attends, on se met en formation. Keld et Danny ouvrent la voie tandis que Nariel et Vaeleria couvrent nos arrières. Grand bien nous en pris alors qu’une grosse araignée de la taille d’un chien se jette sur nous depuis le plafond. Enfin sur Nariel, par chance ses mandibules frappe dans le vide.

La pauvre chose subit ensuite un barrage de blaster et trépasse. En l’examinant Vaeleria constate que sa chitine est recouverte de cristaux poussiéreux, et hésite à la dépecer pour l’emporter.

Nous arrivons dans une galerie qui mène à un lac souterrain, dont l’issue semble immergée. Nariel saute dans l’eau. Il manque de se noyer mais arrive à rejoindre la sortie. Keld, en sa qualité de Nautilien, aide ensuite Vaeleria et Danny à traverser ce passage sous-marin.

Nous ressentons dans le passage que nous empruntons ensuite la présence du Coté Obscur et avant d’arriver dans une antique galerie recouverte de cristaux de Rubat, nous allons visiblement tous être victime d’hallucinations.

Je laisserais le soin aux autres de décrire la leur s’il le souhaite, en ce qui concerne Danny, il voit une flopée d’araignées se jeter sur lui. C’est la sueur coulant dans son dos, les fesses serrées qu’il se retient de les blasteriser et se contente d’agiter la flamme de son kit de soudure devant elle pour les dissuader, peut-être arriver à communiquer et qui sait, s’en faire des amis ? Après tous les arpenteurs sont connus pour le lien unique qu’ils peuvent développer avec les différentes espèces animales de la Galaxie…

Les araignées sont d’un autre avis et se jettent à l’attaque et au moment ou Danny subit une méchante morsure, la vision se dissipe. Nul araignée n’est présente dans la salle ou se trouve ses compagnons, et il n’y a pas de traces de l’attaque.

Si Nariel et Vaeleria ne semble pas extrêmement déstabilisés par leur propre vision, il n’en est pas de même pour Keld qui se met à nous insulter, insinuant que nous ne sommes que des incapables et que lui seul vaut quelque-chose dans ce groupe, que sans lui on arriverait jamais à rien…bref, il a l’air assez chamboulé par ce qui lui est arrivé…

Toutefois les cristaux nous appelle et nous en récupérons chacun un, sauf Vaeleria, qui insensible à nos remarques se sert et en prend un second, comme possédée par l’avidité…

Alors que nous repartons vers la sortie de la caverne, des stormtroopers (probablement prévenus de notre présence par le droid sonde) nous attendent en embuscade. Ils sont nombreux et bien équipés et la grenade que leur leader nous balance à la tête pour engager les hostilités fait des ravages.

Heureusementla Force est avec nous et nous les expédions ad patrès dans la douleur. Nous arrivons à nous extraire de la grotte et à rejoindre le Starpenter ou nous attends Ashur, en possession des cristaux de Rubat.

Nul doute que ce passage déterminant aura des conséquences futures pour les relations des différents membres du groupe, sans compter qu’entre le vol commis à l’université d’Eriadu et l’excursion à Phemis, nous avons surement attiré sur nous l’œil de l’Empire…

Résumé by Danrev