L’évasion du Twi’lek (Episode 5)

Les PJ vont tenter de pénétrer dans le pénitencier. Après avoir garé leur vaisseau aux abords de la zone sensible, ils sont inspectés par un vaisseau des douanes qui a assisté à leur atterrissage. La fouille du vaisseau entraîne une amende de 2000 crédits qui sera monnayée en un pot de vin de 1500 crédits auprès du capitaine. Empruntant le tunnel d’évacuation des eaux usagées de la prison, les PJ devront se défaire d’un ver gigantesque qui tente de les engloutir.

Ils finiront par parvenir au sas d’entrée. Mais deux d’entre eux ont très mal supporté le contact avec l’eau contaminée est ont contracté un virus. C’est le cas de Rob qui finira par s’évanouir…

Finalement c’est Spenkler qui finit par s’approcher le plus de la porte de la cellule dans laquelle est retenu prisonnier le Twi’lek de Jawaral. Hélas, un peloton de gardes fait irruption et malgré le dispersement que tente Grandel à coup de grenade, les PJ doivent se replier pour ne pas risquer de tous y passer. Kimber hélas, s’est fait allongé par les salves de blasters et ses compagnons abandonnent sa dépouille pour regagner leur vaisseau.

Ils vont devoir trouver un autre moyen pour mener à bien leur exfiltration…

Les personnages parviennent à investir le pénitencier impérial et a exfiltrer le twi’leck bras droit de Jawaral. Ils retournent auprès du baron de la pègre et celui-ci leur remet le cadavre de Lady Ordella.

Dans un mini datapad que l’espionne porte, les Pj trouvent quelques messages et notes pris par la belle. Ils y découvrent qu’elle a fait la connaissance d’un agent double infiltré parmi les Techno-Dirigeants et qui semble travailler pour la même organisation qu’elle (un groupement para militaire dont les projets semblent encore flous). L’espion aurait détourné des informations concernant le projet SALTO-18.

Fort de ces découvertes, les Pj décident de retourner auprès de Sulaan Faadir pour négocier le fruit de leurs investigations.