Audience avec le Hutt Jawaral (Episode 4)

Les PJ sont amenés auprès du maître de Dergo, le hutt Jawaral Nyuk’lando qui consent à leur accorder une audience dans son palais sur Drall.
La veille au soir, ils passent la soirée au Café Fusion ce qui leur donne l’occasion de s’approvisionner auprès d’un contrebandier à qui ils achètent quelques pièces d’équipements et des armes. Rob trainera quasiment toute la nuit dehors pour acheter d’autres produits illicites.

Le lendemain, ils pénètrent le palais et sont reçus par le Hutt et sa cour. Ce dernier, pour les remercier d’avoir sauvé l’un de ses hommes, leur propose un marché. Si les PJ acceptent d’aller libérer l’un de ses hommes détenu dans un pénitencier, il leur livre Lady Ordella la mystérieuse brune au tatouage dont les PJ ont complètement perdu la piste et qui semble être au centre de leurs investigations. En plus de cela, il leur propose de leur faire construire un sabre-laser avec les cristaux trouvés dans le cratère près de l’épave. En contrepartie, il gardera une part des cristaux.

Mais, oubliant qu’ils sont devant un hôte d’importance dont le temps est précieux, nos amis entament une querelle pour savoir si oui ou non ils acceptent la proposition de Jawaral. Ce dernier s’énerve et ordonne à Dergo de les reconduire avant qu’il se décide à s’en débarrasser d’une façon plus violente. Finalement, les PJ font savoir, par l’intermédiaire du droide protocolaire, qu’ils acceptent le marché. Ils renoncent cependant à la proposition concernant la transformation d’une partie des cristaux pensant naÏvement qu’ils pourront toujours trouver une autre piste pour en tirer profit.

De retour au vaisseau, le commandant Grandel tente de rétablir un semblant d’ordre au sein de l’équipage dissipé. Walrotta et Kimber semblent en vouloir au commandant et lui reprochent de mettre au banc les extra-terrestres et de favoriser les humains. Finalement le calme revient et le vaisseau finit par se poser aux abords du pénitencier. Mais, alors que les PJ s’apprêtent à sortir du RVENGER-01, le circuit radio crépite et Grandel reconnait immédiatement la voix de Sulann Faadir…