Conseils de survie pour l’Appel de Cthulhu

Dans un jeu comme L’Appel de Cthulhu, dans lequel la durée de vie moyenne d’un personnage joueur est inférieure à celle d’un éphémère, quelques informations sont nécessaires pour maîtriser la situation.

De la conduite générale à tenir

Fuyez !

Continuez de fuir.

Les sceptiques ont toujours tort, habituellement d’une manière horrible, atroce et douloureuse. Soyez crédule.

Si vous fuyez le monstre, comptez que vous trébucherez ou tomberez au moins deux fois, plus si vous avez des talons aiguilles. Ne regardez pas en arrière, si vous le faites, vous trébucherez immédiatement et serez tué. Si toutefois vous vous retournez et regardez en arrière, et que vous ne voyez pas le monstre derrière vous, arrêtez-vous et courez immédiatement dans l’autre sens, car la créature est maintenant devant vous.

Notez également que, malgré le fait que vous courez et que le monstre se traîne lamentablement, il se déplacera toujours assez vite par rapport à vous pour vous rattraper.

Essayez toujours d’avoir un bon camarade dans le groupe. En outre, assurez-vous qu’il est plus lent, plus faible et/ou plus stupide que vous.

Si vous êtes poursuivi par un monstre et qu’un de vos amis vous demande : « Qu’est-ce qui ne va pas ? », ne vous arrêtez pas pour lui expliquer de quoi il retourne. Dites-lui juste de courir en passant. S’il est vraiment votre ami il vous suivra. Sinon… à-Dieu-va.

Quand vous avez l’avantage du nombre, ne vous séparez jamais ou n’agissez jamais seul. Plus la créature aura de cibles potentielles, meilleure sera votre chance de survie.

Les gens qui viennent pour vous secourir sont généralement pris en embuscade par le monstre, aussi ne comptez pas sur eux pour vous aider. Au mieux, leur mort distraira et retardera momentanément le monstre. Au pire, vous pouvez être distrait et retardé en découvrant leur cadavre écorché et mutilé.

Ne vous baignez sous aucun prétexte tout nu. Quel que soit le lieu. Particulièrement la nuit.

Ne vous joignez jamais à un bain de minuit. De nouveau, particulièrement la nuit.

Si une personne dans l’eau commence à crier et est tirée vers le bas par en dessous, ne vous portez pas à son secours ! Si vous êtes dans un bateau, dirigez-vous immédiatement vers la rive.Ne prenez rien sur les morts.

Ne jouez pas avec les affaires des morts.

Des bienfaits de l’inculture

Etre analphabète est une bonne chose.

Ne lisez jamais un livre d’invocations à voix haute,même pour rire.Ne vous liez jamais d’amitié avec des professeurs d’université. Ils sont l’incarnation vivante de l’ennui et une source de problèmes sans fin. En fait, méfiez-vous des gens dont le travail est de lire des livres, en particulier des livres anciens, ou grimoires, comme ils se plaisent à les appeler. Ils veulent toujours de l’aide après avoir invoqué l’Horrible Horreur Qui A Une Sale Réputation. Les aider vous conduira droit à une mort rapide ou,dans le meilleur des cas, à la folie. Les événements surréalistes ou les invocations extra-dimensionnelles peuvent être des choses banales dans leur vie ; il vaut mieux éviter qu’elles le deviennent dans la vôtre.

Évitez tout ce qui peut être associé aux mots anciens, grand ancien, oublié, etc. Je n’insisterai jamais assez là-dessus.

Contracter le virus Ebola est de loin plus agréable que d’être mis en pièces pendant sept ans par une Ancienne Monstruosité Gardienne.

En règle générale, ne résolvez pas les puzzles qui ouvrent les Portails Extra-dimensionnels.

Les énigmes sont difficiles à résoudre pour de bonnes rai-sons.Ne déconnez pas avec la technologie de recombinaison de l’ADN, à moins que vous soyez sûr de savoir ce que vous faites.

Ne créez pas de matière vivante : elle n’est jamais à proprement parler reconnaissante..

Faites des efforts pour vous rappeler tous les rêves étranges que vous avez pu avoir récemment. Ils se réaliser ont inévitablement.

N’adhérez jamais à un culte ou à une secte. On ne le dira jamais assez.

Des voyages et du bonheur de rester chez soi

Essayez de ne pas vivre en Angleterre ou en Nouvelle-Angleterre. En fait, vous devriez probablement émigrer en Suède, un pays où l’activité du Mythe semble tout à fait inexistante.

N’allez jamais à l’étranger. Si, pour une raison ou une autre, vous devez le faire quand même, il vaudrait mieux que ce ne soit pas comme membre d’une expédition.

Restez à l’écart des hôtels et des auberges « pittoresques ». Préférez-leur les chaînes hôtelières de marque.

Rappelez-vous : les pittoresques cérémonies rurales de la moisson ne concernent jamais vraiment la moisson.

Si vous découvrez une ville qui semble abandonnée,elle l’est probablement pour une bonne raison. Suivez le conseil et restez-en éloigné.

Tenez-vous à l’écart des refuges de montagne. Tout refuge de montagne abrite obligatoirement un psychopathe. Quelques loueurs de refuges autorisent parfois l’échange du psychopathe contre une Horreur Inconnue Vivant Dans Bien Trop De Dimensions. Prenez garde aux refuges !

L’Egypte et l’Antarctique tuent chaque année plus d’investigateurs que le cancer.

Si vous êtes dans l’Arctique ou l’Antarctique et que vous trouvez un objet pris dans la glace, ne le touchez pas, ne le dégelez pas, laissez-le. L’objet devrait être incinéré avec de la thermite (ou de préférence avec une arme thermonucléaire), sinon, s’il dégèle, il vous tuera,vous et toute chose vivante sur terre.

Des héritages et des façons de ne pas mener d’investigation

Vous venez juste d’hériter d’un manoir dont le précédent propriétaire est devenu fou, est mort dans de terribles circonstances ou a simplement disparu ? Ne dormez jamais au grand jamais dans la principale chambre à coucher, n’explorez pas les cavernes non répertoriées sous la cave et n’essayez jamais de trouver la source des démentiels gargouillements nocturnes de la tuyauterie. En fait, ne visitez jamais,jamais, jamais, le manoir en question.

Si l’endroit que vous visitez est connu pour son histoire de meurtres en série, de morts, d’accidents anormaux ou d’événements surnaturels, vous n’avez probablement pas besoin d’être ici.

Ne relevez jamais le défi de passer une nuit dans une maison, un tombeau, un mausolée ou un cimetière hanté.

Si votre véhicule tombe en panne sèche la nuit, n’allez pas à la maison toute proche qui semble abandonnée pour passer un coup de fil.

Ne vous tenez jamais dans, sur, au-dessus, sous, à coté ou n’importe où à proximité d’une tombe, d’un tombeau, d’une crypte, d’un mausolée ou de toute autre demeure d’un mort.

Ne descendez pas à la cave, en particulier si les plombs viennent desauter.

Ne regardez jamais sous le lit ou dans le placard.

Si des appareils commencent à fonctionner tout seuls, sortez.

Il est très dangereux, pour ne pas dire imprudent, de revenir dans la pièce que vous venez de quitter.

Menez vos investigations lorsque le soleil est encore au-dessus de l’horizon. L’idée commune selon laquelle la nuit est le moment propice et opportun pour fureter discrètement et perquisitionner subrepticement est encore plus mortelle que pourrait l’être Celui Aux Mille Visages Putrescents Qui Vient De L’Au-delà

Des armes et autres moyens de destruction

Essayez de gagner du temps : tuez-vous vous-même !

Emportez toujours une arme de poing, de cette façon vous pourrez vous assurer qu’un de vos amis ne sera pas en forme pour courir lorsque votre groupe sera pour-chassé par des créatures extra-dimensionnelles affamées.De cette façon ces êtres horribles auront quelque chose d’autre que vous à se mettre sous la dent. Enfin, si tout va bien…

Assurez-vous que votre arme est chargée et que la sécurité est débloquée avant d’essayer de l’utiliser.Si vous savez que vous devrez tirer sur quelque chose,n’oubliez pas la phrase immortelle de Robert Ruark, grand chasseur devant l’Eternel, « Utilisez la bonne arme ! », de préférence une mitrailleuse à bande.

Si vous utilisez une arme pour combattre le Mal Qui Consume Tout, c’est une bonne idée de trouver rapide-ment un nouveau moyen de défense, parce que quel que soit le nombre de vos munitions, vous en manquerez.

Si les dix premiers coups de feu n’ont aucun effet, il y a de fortes présomptions pour que les dix suivants n’en aient pas non plus !

Emportez toujours des explosifs. Pas des explosifs de tapette comme des grenades, emportez des paquets de TNT. Vous allez au mariage d’un cousin ? Merveilleux ! Souvenez-vous seulement de mettre du TNT dans vos valises. Le TNT est bon pour tout un tas de choses, comme faire sauter les temples blasphématoires ou les proto-masses horribles. Si cela échoue, le TNT fera de l’excellent bois de chauffage pour votre bûcher final.

Méfiez-vous des étrangers portant des outils de destruction comme des tronçonneuses, des pistolets à agrafer,des pioches, des binettes, des couteaux, des fers à souder,des pistolets, des lance-flammes, des scies à bande, des arbalètes, du napalm, des grenades, des catapultes, des ogives tactiques, des fusils, des haches, des revolvers, des chars ou tout objet fait à partir de compagnons décédés.

Des monstres et de la façon de mourir avec élégance

Oui, il existe des choses qui ont trop de tentacules.

La curiosité n’a jamais fait de mal à une mouche.L’horreur indicible si. Et si encore elle se contentait de tuer la mouche : elle va également la retourner comme un gant, faire se développer des pseudopodes par tous les orifices imaginables, lui donner goût au sang humain et la rendre cent fois plus grosse. Et maintenant la mouche vous cherche…

Si vous recherchez la chose qui est l’origine du bruit et que vous découvrez que c’est juste le chat, quittez immédiatement la pièce si vous tenez à la vie.

S’il semble faible, tuez-le. Sans pitié.

Quand il vous semble que vous avez tué le monstre, ne vérifiez jamais s’il est vraiment mort. Hachez le menu jusqu’à ce que les morceaux soient suffisamment petits pour cesser d’être une menace. Si vous l’avez tué d’une balle,tirez encore, dans la tête, et continuez jusqu’à ce qu’il arrête de bouger. Continuez alors de tirer jusqu’à ce que vous soyez à court de munitions. Rechargez et tirez encore quelques balles. Puis boutez-y le feu et réduisez-le en cendres. Nettoyez les abords avec une solution acide et rincez à l’eau savonneuse.

Si vous venez juste d’écraser le monstre avec votre véhicule, continuez de rouler. Ne sortez du véhicule sous aucun prétexte pour voir s’il est vraiment mort.

Quand vous avez affaire avec des êtres d’une puissance incompréhensible, faites très attention. Si vous vous décomposez soudainement, vous enflammez, explosez ou subissez un aléa du même ordre, vous saurez que vous avez fait quelque chose de mal.

Par ailleurs, si vous avez affaire avec des êtres d’une puissance incompréhensible vous êtes un bon con et ne méritez pas mieux. Restez à l’écart des Dieux Extérieurs, des Dieux Très Anciens,des Grands Anciens et de leurs pairs.

N’ayez pas la stupidité de croire que vous êtes assez fort pour contrôler la Chose que vous avez invoquée.

Sachez faire la distinction entre la Bonne Gelée et la Mauvaise Gelée. La Bonne Gelée est en principe sans danger, elle risque seulement de vous dégoûter. La Mauvaise Gelée, par contre, a tendance à vous manger, à vous dissoudre, à grandir comme s’il ne devait pas y avoir de lendemain, et cetera. Voici une manière sûre de distinguer la bonne Gelée de la Mauvaise Gelée :

Quand vous voyez une flaque de Gelée pour la première fois, posez-vous ces questions, mais avant de commencer, gardez la chose suivante à l’esprit : Bonne ou Mauvaise, aucune Gelée n’est vraiment fréquentable.

1. Est-ce qu’elle frémit, se déplace ou montre tout signe d’être capable de produire de l’énergie cinétique par elle-même ? Non ? Alors il est probable que vous avez affaire à de la Bonne Gelée.

2. A-t-elle des bouches innombrables et les yeux bulbeux ? Non ? Bonne Gelée.

3. Parle-t-elle ? Non ? Bonne Gelée.

4. Vous sentez-vous menacé de quelque façon que ce soit par cette Gelée ? Non ? Bonne Gelée.

5. Piquez la Gelée avec un bâton pointu. Réagit-elle ?Non ? Bonne Gelée.

6. Est-ce que certains de vos animaux de compagnie ont disparu récemment ? Non ? Si oui, voyez-vous leurs ossements dans la Gelée ? Oui ? Mauvaise Gelée.

7. La Gelée est-elle venue de l’espace profond ? Non ? Bonne Gelée

Quelques règles de survie pour l’Agent de Delta Green

Emportez toujours un chargeur de plus que vous comptez en utiliser.

La mine abandonnée ne l’est jamais.

Les containers frigorifiques soigneusement scellés dans l’aire de confinement sont probablement soigneusement scellés pour une bonne raison.

En cas de doute, videz votre chargeur.

Ne laissez jamais votre collègue moins que sain d’esprit porter les explosifs.

Une salle d’autopsie n’est pas un « endroit sûr ».

Les sombres étrangers qui vous offrent des cadeaux et des faveurs devraient être évités comme la peste.

En examinant les différentes façons de remplir votre mission : pensez « Pas de quartier ! ».Le sommeil n’est qu’un mauvais substitut à la caféine.

Gardez toujours la dernière balle pour le crétin qui vous a mis dans cette merde.

Si vous n’êtes pas ce crétin, visez les jambes. Si vous alliez être dévoré vivant,il fera très bien l’affaire.

Toute proposition pour vous faire »Expérimenter les Autres Dimensions »devrait être astucieusement déclinée… d’un coup de fusil de chasse.

Si vous n’avez aucune compétence sociale : essayez l’interrogatoire musclé.

La lecture des livres est réservée à votre collègue que vous gardez sous clef dans la jolie pièce aux murs matelassés.

L’expression « trop d’armes » n’existe pas.

Essence. Le réapprovisionnement en carburant des véhicules n’est que son usage secondaire.

Quand vous pénétrez dans une installation gouvernementale où les portes des toilettes sont marquées : »Hommes », « Femmes » et « Autres », vous devriez reconsidérer votre position.

Les anciens nazis ne meurent jamais. Historique.

Les mauviettes dorlotent les armes. Les Vrais Hommes dorlotent les appareils capables de déclencher l’Apocalypse.

Derniers conseils (dernières volontés ?)

Si votre Gardien vous demande d’imprimer quelques nouvelles fiches de personnage avant le début de la partie sachez que les problèmes et la mort sont en route. Proposez de jouer plutôt à Donjons et Dragons : un jeu où être ressuscité ne vous transforme pas automatiquement en Véritable Rejeton du Mal.

Naturellement, suivre ces seules indications n’est pas vraiment suffisant pour conserver votre investigateur en vie. Du bon sens, associé à une bonne dose d’instinct de conservation, est également nécessaire. Mais le bon sens fait souvent douloureusement défaut aux investigateurs dans une partie de L’Appel de Cthulhu. Bonne chance, et souvenez-vous : aussi ennuyeux que cela puisse paraître, passer vos dernières années dans une maison de retraite est bien préférable à les passer dans un asile d’aliénés à grignoter des punaises et autres cafards.

S’il s’agit de Cthulhu TOUS les conseils précédents sont nuls et non avenus !

Faîtes-vous méfiants…

Les peurs irrationnelles sont un don de Dieu. Faites tou-jours confiance à votre couardise naturelle.

Pourquoi est-ce que vous ne laissez pas tomber cette expédition outre-mer et ne souscrivez pas un abonne-ment à National Geographic à la place ?

Il n’y a rien à voir dans l’Arctique, dans l’Antarctique ou dans les jungles moites. Visitez d’abord les Etats-Unis, de préférence les sites à ciel ouvert et peuplés.

La meilleure chose à faire quand vos voisins se plaignent de lumières, d’odeurs ou de bruits étranges venant de leur puits est de prendre la fuite.

S’il est bon d’être discret lorsqu’on est courageux, il est bon d’être poltron lorsqu’on est discret.

Il n’y a AUCUNE raison d’enquêter sur quelque chose arrivée à quelqu’un d’autre. Si vous tenez à prouver votre courage, jetez un œil sur la vieille salade de thon qui traîne depuis trois semaines dans votre réfrigérateur. Elle ne vous rendra jamais fou, elle.Laissez les flics du comté d’Arkham se charger de l’en-quête. C’est bien pour ça que vous payez des impôts, non ?

Lorsque vous lisez le journal intime de votre défunt oncle et qu’il y parle d’horreurs indicibles qui lui ont volé son âme, il n’est jamais trop tôt pour quitter la maison à toutes jambes en hurlant.Si vous vous trouvez dans une ville au milieu de nulle part sur laquelle le temps ne semble pas avoir eu de prise, et qu’un des habitants vous conseille de partir, suivez son conseil.

Archéologue et bibliothécaire sont des professions dangereuses et stressantes. Choisissez quelque chose de plus sûr, comme les courses de stock-cars ou un engage-ment dans les Marines.

Ayez toujours une lampe-torche sur vous. En fait, emportez-en plusieurs. Des lampes-torches halogènes de sûreté incassables et waterproof qui donnent autant de lumière que des projecteurs de cinéma, comme dans la série X-Files. Attachez-les sur vous pour être sûr de ne pas les perdre. Et vérifiez les piles fréquemment.

Faîtes-vous un foyer accueillant…

Si vous héritez d’une vieille maison après la mort d’un parent éloigné, faîtes-la brûler et empochez l’argent de l’assurance… quelles que soient les promesses que vous a fait miroiter la lecture du testament si vous vous rendiez dans cette maison.

N’allez jamais dans les greniers /caves / vieilles granges / passages secrets.

Ne devenez jamais propriétaire et n’accumulez pas plus de possessions que vous pouvez en transporter dans un sac de voyage.

Gardez le sac de voyage près de la porte d’entrée.

Ne restez pas dans une pièce dont les coins se rejoignent en formant des angles étranges.

Si vous trouvez une ouverture ou une porte murée,laissez-la murée.

Restez à l’écart du puits !

Ne vous installez jamais dans un village dont la seule église a été transformée en épicerie

Si vous trouvez des marques géométriques inhabituelles sur le plancher de votre toute nouvelle maison de style colonial, refaites la décoration (rapidement !).

Refaites l’installation électrique.

Ne retournez jamais dans un « domaine ancestral ».Jamais. J’insiste sur ce point.

Si une vieille maison étrange a été évitée depuis desgénérations, ne changez pas les vieilles habitudes.

Ces trucs coniques de trois mètres de haut dans le sous-sol du manoir NE sont PAS des éléments du chauffage central ou de la tuyauterie. Restez-en à l’écart.

Faîtes-vous une bonne culture…

Si vous recevez par courrier un livre ou un manuscrit étrange de la part d’un parent que vous connaissez à peine, ne le lisez pas de nuit à la lueur des étoiles. Allez le lire dans un parc très fréquenté en plein midi.

Ne lisez jamais à voix haute, particulièrement si le texte n’est pas en français, en anglais ou dans toute autre langue moderne.

Il est inutile de le répéter : si le mot « Hastur » ne semble avoir aucun sens la première fois, il n’en aura pas plus la seconde. Pourquoi voudriez-vous que ce soit différent à la troisième ?

Les lettres MS ne sont pas seulement les initiales du Marquis de Sade, parfois elles désignent quelque chose de VRAIMENT mauvais comme le Miskatonic State ou les logiciels Micrasaft.

Avant de vous moquer de la tradition locale en prétendant qu’il s’agit d’un « conte de vieilles bonnes femmes », rappe-lez-vous que les vieilles bonnes femmes sont souvent tout à fait fréquentables et avisées.

Rien de ce qui a pu arriver à l’un de vos ancêtres n’est intéressant, même vaguement. Ne cherchez jamais à en avoir la certitude.Ne vous impliquez jamais dans les mathématiques au-delà de ce qui est nécessaire pour jouer à Tétris (en mode Classic).

Conservez votre géométrie euclidienne. A tout instant.

Aussi horribles que soient ces vieux livres, portez-vous volontaire pour les lire au lieu d’enquêter sur les étranges lumières dans les marécages, les joueurs de banjo issus d’unions consanguines, les maisons hantées ou ce nouveau culte louche.

Ne lisez jamais, pour aucune raison, de littérature arabe.

Oubliez mon précédent conseil « Ne lisez jamais à voix haute.. » : ne lisez jamais AUCUN livre ramassé n’importe où. L’analphabétisme est une technique de survie !

Faîtes-vous des amis…

Aussi mignonne soit-elle, ne sortez pas avec la capitaine de l’équipe de natation du lycée d’Innsmouth. Méfiez-vous des étrangers aux visages inexpressifs et fixes, particulièrement s’ils portent des vêtement sarchaïques.

Ne nagez pas dans les parages du Récif du Diable.Si un ami ou un parent ne semble pas être lui-même, il ne l’est pas.

Certaines couleurs sont réellement mauvaises.

Si vous entendez un bruit étrange et que votre chat ou votre chien court se cacher en gémissant, faites comme lui.

C’est la curiosité qui a tué le chat – ainsi que votre grand-oncle érudit, sa femme de ménage et son voisin de palier.

Si la nuit quelque chose pousse des cris rauques comme ceux d’un canard et laisse de grandes empreintes humides sur votre porche comme celles d’un canard, c’est probablement votre arrière-arrière-grand-mère.Ne nourrissez pas les Goules.

Les choses ne sont pas évitées sans raison : tout ce qui estévité, doit rester évité !

Si une fraternité d’hommes des îles s’ouvre dans la vieille église abandonnée, refusez poliment toute offre d’adhésion et devenez plutôt accompagnateur de scouts.

Incinération : bon marché, propre et une garantie contre les désagréables surprises post mortem.

Ne mangez pas la cuisine indigène d’une tribu étrangère dont vous ne parvenez à prononcer le nom qu’avec difficulté.

Si vous persistez à vouloir sortir avec la capitaine de l’équipe de natation du lycée d’Innsmouth, évitez les films comme « La petite sirène », « La créature du lagon noir » ou »Les dents de la mer ».

Si vous décidez que tous ces conseils avisés doivent être ignorés dans un cas particulier, enquêtez toujours avec quelqu’un qui ne court pas aussi vite que vous.